Le BO 41 du 7 novembre 2002 fournit des tableaux qui indiquent, à propos des TPE et de diverses épreuves de spécialité du baccalauréat général, leur nature, écrite ou orale, et leur durée.

J’y ai lu le programme de travail de l’IGEN (l’inspection générale de l’éducation nationale). La formation initiale et continue des enseignants constitue le premier thème de travail sur lequel les inspecteurs se pencheront cette année. Ils devront remettre leur rapport le 15 février 2003. (On verra ce qu’ils pensent des IUFM.)

L’IGAEN (inspection générale de l’administration) a aussi reçu une lettre de mission. Comme toujours, elle doit observer l’organisation et le fonctionnement du système éducatif, de la maternelle à l’université. Elle signale les dysfonctionnements comme elle fait connaître les innovations qui ont abouti à des résultats positifs. (Nul doute que les premiers se révéleront plus rares que les seconds.)

Enfin, le BO 41 signale l’ouverture des candidatures aux postes d’enseignement relevant de l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger). Six postes d’agrégé en lycée sont susceptibles d’être vacants à la rentrée prochaine à Alger, Rabat, Singapour, Ottawa et Mexico. Il est précisé qu’à la rentrée dernière, en 2002, alors que 14 professeurs agrégés s’étaient portés candidats à un poste à l’étranger, un seul a obtenu satisfaction.