Le BO n°23 du 6 juin 2002, dans sa rubrique ENSEIGNEMENTS ÉLÉMENTAIRE ET SECONDAIRE nous apprend
  1. qu’une expérimentation va être menée dans un certain nombre d’établissements volontaires pour « consolider les choix d'enseignements de détermination en classe de seconde » c’est-à-dire, plus prosaïquement, pour aider les élèves à connaître la nature des enseignements nouveaux que propose le lycée, notamment dans le domaine technologique.
    Le dispositif concerne principalement les élèves de seconde n'ayant pas opté en début d'année pour l'un ou l'autre des enseignements de détermination à vocation scientifique ou technologique. Les enseignements concernés en priorité pourraient être les suivants : initiation aux sciences de l'ingénieur, informatique et systèmes de production, physique et chimie de laboratoire, mesures physiques et informatique.
  2. qu’une action sera menée pour sensibiliser les élèves de troisième à la vie lycéenne.
  3. qu’un dispositif de lutte contre les sectes est mis en place au sein de l’éducation nationale.
En lisant la rubrique PERSONNELS on constate qu'une partie des contingents d'emplois ouverts pour l'accès au corps des professeurs certifiés n'étant pas utilisée, le ministère se sent obligé de lancer un nouvel appel à candidature auprès des adjoints d’enseignement et chargés d’enseignement pour l'accès au corps des professeurs certifiés.

Si cela vous intéresse, en lisant la rubrique NOMINATIONS, vous connaîtrez la composition du Comité technique paritaire de l'administration centrale.

Par ailleurs, les postes de Directeur de l'École nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand et de Directeur de l'École supérieure de physique et chimie de la ville de Paris sont vacants. Ils sont ouverts aux personne ayant vocation à enseigner dans ces écoles.

On recherche encore un professeur pour travailler au CDDP du Cantal. (Nous l’avions lu dans un précédent BO.) Il semblerait que l’Auvergne et le Cantal n’attirent pas les foules.