Le SAGES a élaboré plusieurs propositions "clé en main", destinées à améliorer les conditions d'exercice des professeurs agrégés, et, au-delà de considérations strictement catégorielles, à optimiser l'ensemble du système éducatif français.
Ces propositions ont été conçues avec le plus grand soin. Elles ont été présentées au ministère et à diverses instances, qui les ont jugées sérieuses et légitimes. Nous continuerons à nous mobiliser pour qu'elles soient mises en oeuvre.

Accès au corps des professeurs agrégés

Le SAGES s'inquiète des dérives qui pourraient contribuer à la disparition du mode de recrutement dans le corps des professeurs agrégés : un concours, dont les épreuves sont de nature et de niveau universitaire. Etre agrégé doit continuer à signifier pouvoir -et devoir- postuler à des niveaux élevés d'enseignement.

Pour une meilleure utilisation des compétences des professeurs agrégés

Cette proposition se fonde sur :

Mise en pratique, elle devrait permettre d'éviter des situations inadmissibles car préjudiciables à la qualité de l'enseignement, à une bonne utilisation des ressources humaines, et aux deniers publics : mépris du grade dans l'attribution des services en lycée, présence de 8000 agrégés en collège contre 6000 certifiés dans l'enseignement supérieur. Lire la fiche de la proposition ou .

Titularisation et formation pratique des professeurs agrégés

La formation pratique des agrégés doit être retirée aux ESPé (ex-IUFM), dont la politique pédagogique s'articule en priorité autour des formes de travail, de réflexion et d'autonomie mises en œuvre du collège jusqu'à l'entrée au lycée : les épreuves du concours d'agrégation sont en effet de nature et de niveau universitaires, et les professeurs agrégés ont vocation à intervenir dans les classes de lycées ou dans l'enseignement supérieur.
Nous proposons que la formation pratique du professeur agrégé nouvellement titularisé, supervisée par deux conseillers pédagogiques volontaires et rétribués, s'articule entre le lycée et l'enseignement supérieur, et que l'évaluation finale, conduite conjointement par un inspecteur et par ces deux conseillers porte sur les seules compétences pédagogiques du stagiaire.
Les fonctions d'un professeur suppose des droits, des devoirs et des responsabilités. Une formation administrative et juridique nous semble devoir être également proposée aux professeurs stagiaires.
Lire la fiche de la proposition ou .

Recrutement de professeurs agrégés sur un poste mixte secondaire-supérieur ("sec-sup").

Une véritable articulation entre l'enseignement secondaire et l'enseignement supérieur (en particulier l'université, dont la mission est pourtant d'accueillir et de former la grande majorité des bacheliers) fait aujourd'hui cruellement défaut. Nous proposons ici la création d'un type nouveau d'affectation, à l'intersection du secondaire et du supérieur : celui de "l'agrégé SecSup", qui verrait son service partagé entre un lycée et un établissement d'enseignement supérieur. Lire la fiche de la proposition ou .

Obligations de service des professeurs agrégés en lycée

La compétence disciplinaire des professeurs agrégés doit les conduire à exprimer leurs compétences aux niveaux d'enseignement les plus exigeants et les plus hauts (enseignement dans les filières correspondant à leur spécialité (soit à partir de la première), en particulier dans les classes d'examen et dans les classes de BTS). La charge de travail imposée par de tels niveaux étant considérable,

Lire la fiche de la proposition ou .

Proposition pour l'évaluation et la promotion

" Après avoir analysé la procédure d'évaluation et de promotion actuellement en vigueur pour les professeurs agrégés et son inadaptation, nous passons en revue les différents aspects de l'activité du professeur agrégé pouvant faire l'objet d'une évaluation, d'une promotion ou d'un examen. Nous présentons ensuite ce que nous considérons comme devant être les principes d'évaluation des professeurs agrégés et terminons en proposant les structures et les mécanismes propres à mettre en œuvre ces principes ".
Lire la fiche de la proposition ou .

Prise en compte des activités autres que l'enseignement

Après avoir répertorié les différentes fonctions et activités hors enseignement qui incombent aux PRAG, dont nous rappelons qu'ils doivent les exercer en sus de leur obligation de service statutaire, nous proposons dans un tableau une estimation du volume de ces fonctions et activités en équivalent décharge (cette estimation a été réalisée après enquête auprès des professeurs agrégés en charge desdites activités).
Lire la fiche de la proposition ou .

Reclassement dans le corps des agrégés des personnels ayant exercé une activité antérieure en entreprise.

Depuis 1993 inclus, les lauréats du concours de l'agrégation qui avaient exercé antérieurement une activité dans une entreprise ne sont plus reclassés, comme précédemment, avec une validation "au deux tiers" de leur expérience. Cette décision, proprement scandaleuse, a été prise en catimini, alors que les certifiés ou professeurs de lycée professionnel continuent d'être reclassés. Le SAGES demande à ce que les agrégés soient reclassés, comme les certifiés ou les professeurs de lycée professionnel. Lire la fiche de la proposition ou .