Plusieurs méthodes sont utilisées dans le supérieur pour calculer les heures complémentaires à payer aux PRAG. Le ministère a voulu clarifier la situation, choisissant évidemment la méthode la plus avantageuse pour l'administration et la plus défavorable pour les PRAG. On trouvera dans les liens ci-dessous le texte de la note de service, les commentaires que le SAGES en a fait au ministère et un calculateur qui permet à chaque PRAG de voir quel est l'impact de la méthode de calcul sur sa situation personnelle.